Les essentiels à savoir sur la toilette mortuaire

30Juil - by Damien - 0 - In Famille

La toilette mortuaire : il va de soi que ce ne soit pas la première fois où vous entendez ces mots. Que vous soyez un thanatopracteur ou simplement la personne proche du défunt, la connaissance de ce qu’enveloppe ce terme s’impose. Tour d’horizon des bons à savoir autour de la toilette mortuaire.

Qu’est-ce que la toilette mortuaire ?

La combinaison de ces deux mots vous permet de mieux comprendre leur signification profonde. Toilette désigne tout ce qui se rattache au lavage, tandis que mortuaire est relatif à la sphère de la mort. Pour faire simple, la toilette mortuaire est un processus de lavage du corps du défunt et d’apposition des nouveaux vêtements sur lui.

Les raisons de procéder à la toilette du décès

La toilette mortuaire présente des raisons particulières et il n’est pas judicieux d’échapper à cette pratique. La toute première raison de la pratiquer est de redorer la dignité du défunt, mais pas seulement. Cette opération lui permet symboliquement de se détacher in extenso du monde de vivant et d’entamer le pas vers le sommeil perpétuel. Et d’entrer tout en étant propre dans le monde divin, selon certaines croyances. L’éthique de la société impose aussi que la toilette du décès soit faite, de peur de faire sentir aux autres une odeur nauséabonde, surtout au cours de son transport vers le lieu où il est prévu d’être inhumé.

Les personnes destinées à réaliser la toilette mortuaire

Nombreuses sont les personnes qui interviennent dans cette opération. Les infirmiers se classent en tête de liste. Ils ont le devoir d’enlever tout matériel hospitalier utilisé dans le cadre du soin du défunt, à savoir les pansements, les plâtres, les drains, les lames et la perfusion. Les proches du défunt peuvent jouer aussi un rôle dans tout cela. Ils se doivent ainsi d’enlever les bijoux, les lunettes et l’appareil auditif du défunt. Le thanatopracteur est le personnel de l’hôpital qui occupe le plus de rôle dans la toilette mortuaire du défunt.

Le déroulé de la toilette mortuaire

La toilette du décès est constituée de plusieurs actions. Le thanatop30racteur son rôle principal. D’emblée, il procède au lavage des orifices naturels et veille à y mettre de coton dans le souci d’éliminer les stigmates de la mort. Puis, il ferme les yeux du défunt grâce une technique particulière qu’il a apprise. Ensuite, il ferme la bouche du défunt, de manière toucher sur un point particulier, permettant la fermeture facile et rapide de la bouche. Son travail peut inclure aussi la coiffure du défunt. L’habillage de celui-ci achève le déroulement de la toilette mortuaire réalisée par le thanatopracteur. Il est à noter que le thanatopracteur utilise les vêtements choisis ou proposés par les membres de famille du défunt.

À retenir :

Dans la plupart des cas, le proche du défunt ne tient aucun rôle dans la toilette mortuaire. L’idée est de faire en sorte qu’une déconnexion totale sévisse entre le monde du vivant et le monde de la mort. Il n’est même pas recommandé que le membre de famille du défunt soit présent pendant la toilette mortuaire.

Veuillez cliquer ici pour voir plus d’article dans un autre blog