Trois bonnes idées pour découvrir la Thaïlande à travers sa cuisine

22Nov - by Damien - 0 - In Voyage

Cette rubrique permet de découvrir les différentes spécialités à travers trois régions thaïlandaises. C’est l’occasion de déguster un large choix de mets à base de poissons, de viandes grillées, accompagnés de fruits exotiques. De la street food à la haute gastronomie, cette destination d’Asie du Sud-Est vaut vraiment le détour.

Visiter Bangkok et le centre du pays pour ses innombrables street food

La capitale thaïlandaise, Bangkok, est un haut lieu de la street food en tout genre. Peu importe le quartier visité, les touristes peuvent toujours rencontrer des vendeurs dans la rue. Ils proposent généralement des brochettes de porc, des insectes grillés ou encore des bananes frites. Pour ceux qui ont envie de déguster de la vraie cuisine thaïlandaise à Bangkok, ils peuvent manger dans un restaurant.

Les plus réputés d’entre eux sont Sra Bua by Kiin Kiin ou bien le Celadon. Ces deux adresses figurent parmi les incontournables de la ville. Elles proposent dans leur carte des menus diversifiés répondant aux attentes de chaque clientèle. On peut y déguster par exemple du Kaeng Khiao wan, du curry vert préparé avec du jus de coco et du chili. Sinon, il est également possible de savourer le fameux Kai phat khing, du poulet frit avec des tranches de gingembre.

S’évader à Udon Thani pour déguster des spécialités traditionnelles

La visite d’Udon Thani ne se limite pas uniquement à son site archéologique Ban Chiang. Les touristes peuvent aussi profiter de leur voyage en thailande avec marco vasco pour découvrir quelques spécialités locales. Dans les restaurants de cette ville située à 560 km au nord-est de la capitale, les chefs servent généralement à leurs clients des recettes gastronomiques savoureuses.

Les plus remarquables d’entre elles sont le fameux Kaeng Khae Hoi et la Lap kai. Le Kaeng Khae Hoi est un mets à base de curry, généralement composé de coriandre, d’aubergines, d’escargots, de feuilles et de pousses de bambou. Quant à l’autre recette, la Lap Kai, celle-ci est une spécialité laotienne à base de poulet grillé, d’épices et de piment séché. En Isaan, les gens sont des adeptes d’insectes (crickets, larves d’abeille, termines ou vers à soie). La recette la plus convoitée dans cette catégorie est le Tam khai mot daeng.

S’attarder au nord du pays, à Chiang Mai, pour ravir les palais

Une destination très prisée par les touristes, Chiang Mai peut également surprendre les amateurs de bonne chère. On y trouve des centaines de restaurants thaïlandais où l’on peut s’attarder pour déguster de nombreuses spécialités du pays. Parmi les recettes les plus recommandées sur place, on peut évoquer l’Aep, une préparation culinaire assez simple, mais qui fera plaisir aux papilles. Elle est à base de viande hachée, d’insectes comestibles ou de poisson, que les locaux mélangent avec des œufs battus et des épices. Le tout est ensuite enroulé dans une feuille de bananier. Il faut laisser la papillote griller à feu doux.

L’autre spécialité à déguster absolument s’appelle le kaeng khanun. C’est un curry de porc préparé avec du fruit du jacquier. Ce dernier est un fruit exotique très prisé dans la région. Un autre met appelé Kaeng khae est un équivalent du Kaeng khae hoi. Mais à la place des escargots, ils utilisent du poulet, du porc, du buffle ou bien des grenouilles.

D’autres article est intéressants aussi dans ce blog.